Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 16:48

 

Préface : En ces temps difficiles où parler de nation, de patrie et de destin commun ressemble plus à la stigmatisation de l'autre que la construction d'une unité. Je me permets de ressortir de mes vieux placards un article qui je pense est toujours d'actualité. Cette petite préface me permet de rappeler qu'il fut publié le jeudi 10 Mars 2005 sur l'écho du village. J'y œuvrais et j'y œuvre toujours sous le nom de Hio-Tin-Vho. Mes idées étaient presque celles d'un adolescent. Volontaires, incertaines mais pleines de fougue. Aujourd'hui quand je regarde cette article peut-être empreint de maladresses je n'ai pas honte de moi bien au contraire. N'oubliez pas soyez fiers de vous sans haine de l'autre !

 

 


En ces temps où les communautarismes et propos, aussi extrêmes les uns que les autres, qui hantent notre société mettent en danger l'unicité et la sûreté même de la Nation, j'ai voulu pour lancer ce cri de rage et de colère reprendre mon patronyme.

Vous me connaissez peut-être sous le pseudonyme de Hio-Tin-Vho mais pour cette fois et peut-être d'autres, j'ai voulu jouer carte sur table et utiliser mon véritable nom.

Cela n'a de cesse de me hanter depuis quelques temps, alors que la légalité républicaine émanant de la Loi semble depuis longtemps en berne, d'autres tentent encore de la couler plus profondément.

Je suis né sur ce territoire qui a un passé et une histoire. Qui a des souvenirs et qui, je le croyais encore il y a très peu de temps, avait un avenir: la Fance. Je suis fier d'y appartenir. Mon nom est certes symbolique de ma région, la Bretagne, mais auparavant bien avant tout cela, je me sens profondément français. Car bien plus qu'un nom, des mots ou des personnages, la France comme beaucoup d'Etat a une âme et un souffle. Ce qui est d'ailleurs paradoxal c'est que la plupart du temps beaucoup ne le ressente que dans la cohésion du sport, moi pas.

Je ne suis pas de ces crétins qui font valoir leur cause ou leur but, et ne font que jour après jour, heure après heure remettre en cause ce que d'autres avant eux, ont patiemment et vaillamment construit. Non, les groupes me font peur, on est toujours plus bêtes à plusieurs car on croit avoir toujours raison sans jamais se remettre en question, sans jamais avoir d'autres opinions ni d'autres avis. Je me force à penser par moi même. Oui je refuse l'influence des lobbys et des communautés dans ma vie de tout les jours et a fortiori au cœur même des institutions de la République. En quoi on serait différent parce que l'on appartiendrait à un autre groupe? Moi je n'en reconnais qu'un celui des français. Sur ma carte d'identité intitulée "République Française" à la ligne nationalité, il n'y en a qu'une: française ni bretonne, bourguignonne, corse ou kanake.

Ce n'est pas le sentiment de certains d'essayer de partager une culture différente, que je mets en doute! Pas le moins du monde. Non ce que je déconsidère c'est ceux qui l'utilise pour imposer un statut particulier ou dérogatoire voire une autre vision de la France. On est ou on n'est pas dans la Fance, il n'y a pas d'étape intermédiaire.

Bien sûr au delà de cette identité que je revendique, la France ce sont aussi des droits et des devoirs comme dans toute bonne société qui se respecte. Des droits et devoirs qui doivent être les mêmes pour tous, dans la loi mais aussi dans l'efficience. Qu'importe les affluences d'origine, de sexe, de religion, ou même de couleur de peau. La France ne reconnaît qu'un Peuple, le Peuple français dont tous ses membres sont identiques, possèdent les mêmes droits et ce Peuple est et restera indivisible.

Je n'aime pas plus ceux qui utilisent les symboles de la France quels qu'ils soient pour justifier telle ou telle théorie ou idée, telle ou telle opinion. Que je sache depuis la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 la France reconnaît tout les courants de pensée et ne fait aucun distinguo entre eux, elle est neutre?

Alors entre ceux qui l'utilisent à leur profit et ceux qui la détruise à petit feu la France semble bien mal en point ces temps-ci. Mais ce cri de rage et de colère est aussi un cri d'espoir, d'espoir qu'enfin l'Homme comprenne que derrière son nom, son épiderme, sa religion ou son sexe il n'est qu'un Être Humain, rien qu'un Être Humain. En attendant moi je le crie haut et fort:

"Je suis un citoyen français!"

Partager cet article

Repost 0
Published by Respolitica - dans République
commenter cet article

commentaires