Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 10:10

 

normal circuitboard5Alors que le Premier Ministre s'enfonce bille en tête dans une bêtise claire où sous les coups de boutoir d'un président du CSA aux abois il en vient à s'asseoir sur la neutralité des réseaux pour créer un énorme Big Brother totalement inefficace avec sa tête surement le sympathique Michel Boyon, des solutions simples pourtant existent.

 

Si le fameux gouvernement du changement veut évoluer dans ce domaine en arrêtant notamment de considérer Internet comme seulement un média il peut par exemple :

 

  • Cesser de sanctionner le full disclosure, ce processus qui permet de révéler une faille dans un système. Un la sanction empêche le travail de chercheurs et deux elle permet de nier la faille et donc de ne pas la corriger. Comme cela nous pourrions peut-être éviter les affaires Linkedin ou des SMS des IOS

  • Voter enfin une loi sur la Neutralité des réseaux. Car non ce n'est pas un truc de Google and Co Madame Pellerin, même s'il est possible qu'ils l'ai instrumentalisé pour imposer leurs vues. Mais cela devrait vous conduire à voter une loi pour donner la définition de la république. Sachant que Christian Paul député de la majorité à dans ces cartons une très bonne proposition de loi à ce sujet et que Benjamin Bayart président de FDN se fera un plaisir de vous la rédiger correctement.

  • Légaliser l'échange non-marchand des fichiers. Sur ce point votre serviteur a mis du temps mais son choix est fait. Après je pense personnellement que le droit moral doit être maintenu. Néanmoins certains choix doivent être faits.

  • Augmenter les forces de police et de gendarmerie travaillant sur les questions numériques, améliorer la formation et la remontée d'information. Si vous saviez les effectifs au vu du nombre d'échanges de données vous seriez effarés. Mais il s'avère qu'en France on à le bonheur d'avoir des spécialistes plutôt bons dans ces domaines. Au lieu de créer un nouveau Big Brother pourquoi ne pas s'appuyer dessus ? Mieux que créer une nouvelle loi appliquons celles existantes.

  • Sanctionner plus durement les échanges marchands illégaux et l'ensemble des cyber-crimes. Et oui c'est le paradoxe. On peut arrêter de chasser les « pirates » et pourtant toujours poursuivre l'escroc qu'était et qu'est toujours Kim Dotcom.

 

L'ensemble de ces propositions pourraient être de simples mesures efficaces qui offriraient une réponse à la fois régulatrice et réelle si bien sûr on oublie cette foutue fusion. Évidemment il est possible d'en adjoindre d'autres et elles demandes des conditions d'application, mais le plus étrange est qu'aucun membre du gouvernement n'en a parlé. Enfin c'est un peu normal lorsque l'on se contente d'un ministère de « l'économie numérique. »

Partager cet article

Repost 0
Published by Respolitica - dans NTIC
commenter cet article

commentaires

anonyme 14/09/2012 11:17

Bonjour,
un point de vue intéressant.
un cas pratique que je soumets à votre réflexion, les conditions générales d'utilisation (CGU)de votre blog...pouvez-vous précisez simplement quels droits vous partagez avec vos lecteurs et quels
droits vous vous réservez ?

Respolitica 18/09/2012 23:10



Bonjour,


Je suis assez ouvert à ce sujet, les articles peuvent être repris, critiqués, interprêtés, utilisés comme les gens l'entendent. Je demande juste si c'est repris In Extenso de citer la source.
C'est le respect de l'auteur. Concernant l'interprêtation bien sûr je me réserve le droit de la critiquer en retour. Mais je professe un certain libéralisme je peux pas derrière le refuser.