Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 15:27

argent-18164.jpg

 

 

J'aime bien fureter sur le net. Dans le langage de celui-ci on dit surfer. Étrangement ce mot sonne à la fois hype et désuet, ou alors c'est moi qui est de drôle d'idées. Toujours est-il que je préfère fureter. Et je passe souvent sur des sites d'information en ligne. J'ai mes préférences, comme tout le monde d'ailleurs. On a remarqué en effet que le net comme dans la société hors ligne était très homophile. On aime bien trainé avec ses semblables et on voit côtoie des gens ou des sites qui ont des opinions franchement différentes des nôtres que rarement et au prix d'une extraction de soi impressionnante. Je consulte donc fréquemment Le Monde, mais aussi Rue89, Mediapart et Agoravox. Si bien sûr ces derniers issus du web ne sont pas exempts de défauts ils ont le mérite d'évoquer de manière différente et sur des sujets moins traités que les médias traditionnels l'actualité.

 

Mais récemment je me suis arrêté sur cet article. Sur le fond il s'agit d'un portrait un peu flatteur de la jeune député européen Karima Delli. J'avais croisé cette jeune femme lors d'un meeting d'Europe écologie pour les régionales. Je m'étais vaguement intéressé à elle car je trouvais le personnage sympathique. Le nom a donc sans doute jouer de mon intérêt sur le papier. Mais il s'avère que c'est autre chose ensuite qui m'a interpellé.

 

Ce sont les commentaires faits par les internautes son sujet. Même si les commentaires sélectionnés sont plus conciliants et aborde la question en posant le pour et le contre, la majorité de ceux-ci conduisent à un avis général : trop payé elle profiterait des pauvres gens sur leur dos. En effet le montant de l'indemnité qu'elle touche mis en titre et le fait que l'article détaille précisément le fonctionnement financier d'un député européen conduit à des dizaines et des dizaines de commentaires sur l'insulte que serait ce montant.

 

Le raisonnement est souvent le même. Il existerait en somme un gâteau global et si les élites prennent la grande partie du gâteau, les petites gens plus nombreux n'ont rien. En conclusion s'ils avaient des indemnités moins importantes les salaires eux augmenteraient.

 

Revenons sur quelques petites choses tout d'abord. L'indemnité mensuelle de 8 580 € est élevée il n'y a aucun doute. Mais cette indemnité à aussi été prévue pour limiter les possibles corruptions. L'efficacité est avérée ou non ? Difficile à dire, même s'il est certains que la corruption est importante dans des pays en développement dont les fonctionnaires sont payés au lance-pierre. Toujours est-il que la logique est celle-ci. Quand à l'enveloppe supplémentaire comme il est dit comprend l'indemnisation des collaborateurs mais aussi leurs frais de mission. L'importance de la somme doit donc être nuancée.

 

Mais d'où provienne les réactions aussi violente chez certains ? On arguera qu'internet joue pour permettre de déverser sa haine sur son prochain. S'il offre une certaine liberté il n'est pas exempt de limites et souvent elles viennent aussi de l'approbation ou la désapprobation des autres. Ce point a pût jouer mais pas significativement.

 

Non un point me semble important. Le rapport des français à l'argent. L'affichage de l'indemnité en titre et en sous-titre surprend. Il n'est pas du tout habituel dans nos sociétés, même il choque. En effet dans notre société afficher ses revenus paraît indécent. Les gens ont du mal à dire combien ils gagnent, mis à part à leur banquier et à leur inspecteur du fisc et encore parce qu'ils sont obligés et les hommes politiques ne sont pas étrangers à ce phénomène. On dit d'ailleurs souvent que trois sujets ne doivent jamais être évoqués avec eux pour conserver ses amis : la religion, la politique et l'argent. Mais pourquoi cela ?

 

Il me semble que cela provient beaucoup de la culture française et notamment de sa culture religieuse. Nous sommes un pays d'histoire catholique. Cette culture continue à imprégné notre société. Il s'avère que les rapports entre le catholicisme et l'argent ont toujours été conflictuels. Ce qui a permis d'ailleurs des rapprochements entre socialisme et catholicisme et même le clergé à certaines époques. À l'inverse le protestantisme lui serait plus ouvert à ses questions, même son éthique serait fait pour le capitalisme. Je n'invente rien d'autres l'ont découvert avant moi notamment Max Weber : L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme.

 

Afficher ses revenus là en place publique choque. Alors même que très souvent après un peu de recherches la plupart de ces documents sont trouvables. Pour la situation de Karima Delli même le fait qu'ils aient une obligation d'assister à des séances sous peine de sanction financière est transformé en une prime à faire leur tâche pour les députés européens.

 

Il y a-t-il un fondement à cette indignation ? Nous l'avons dit l'importance de la somme est à nuancer mais elle est réelle. Effectivement l'indemnité de nombreux hommes politiques est importante donc celle des députés européens. Mais moins que celles de certains dirigeants ou grands patrons par exemple.

 

Pourtant le fait de diminuer cette indemnité fera-t-il augmenter les salaires ? La corrélation est bien évidemment inexacte. Les salaires dépendent des décisions des entreprises et même pour le public dépendent de question interne. Alors la situation des indemnités est-elle choquante ? Elle peut choquer c'est vrai surtout en temps de crise mais empêche de poser des vraies questions.

 

Pourquoi certaines hommes politiques parviennent à se faire élire pendant 40 ans à des fonctions extrêmement importantes et n'ont toujours connu que cet univers là ? Pourquoi au surplus ils cumulent maire députation et comment parviennent-ils à assumer les deux tâches parfois très lourde ? Ceci n'est que la première partie de notre interrogation mais cela empêche de s'interroger sur le cumul dans le temps et dans les fonctions et empêche de questionner cette constitution d'une catégorie persistante et sans grande évolution. Sachant qu'au surplus ils cumulent souvent la direction d'établissement publics, de communauté de communes ou d'agglomération, de syndicat des eaux, d'aménagement du territoire.

 

Une ministre un jour se fit prévenir qu'il n'y avait plus de voiture de fonction pour elle. Son monde venait de s'effondrer l'espace d'un instant. Elle ne voyait pas du tout comment faire pour se déplacer. Le collaborateur a prévenu ensuite qu'ils avaient appelé un taxi. Cette petite anecdote pour dire que chez certains politiques l'idée de caste n'est pas si exagérée que cela.

 

Le sentiment du circuler il n'y a rien à voir sur les abus parfois anecdotiques transparaît chez beaucoup d'entre eux. En somme ils ne comprennent pas qu'on ne trouve pas ça normal. C'est légal donc c'est normal. Certes il ne faut pas mélanger politique et morale mais tout de même.

 

Pierre Kosciusko-Morizet fondateur de Priceminister et frère de l'actuelle ministre de l'écologie Nathalie Kosciusko-Morizet disait quand on l'interrogeait sur un possible conflit d'intérêt avec sa sœur notamment quand elle était secrétaire d'État chargée de la Prospective et du Développement de l'économie numérique, qu'il était tout à fait normal que l'on se pose la question et normal que lui réponde et se défende de cela. Le problème est que l'on se trouve en règle face à une autre situation. Des hommes politiques qui considère qu'il n'y a aucune question à se poser et des citoyens qui logiquement face à cela considèrent au final qu'ils sont tous pourris et que la moindre suspicion équivaut à culpabilité.

 

Le problème n'est donc en rien que Karima Delli expose clairement son indemnisation et son fonctionnement financier. Il est dans l'abus qu'il peut y avoir ailleurs et surtout le refus de s'interroger que posent certains hommes politiques. C'est quand on se dira que tout est normal en règle générale et que l'on ne devra plus poser de questions que le véritable danger parviendra. Mais sans doute ne somme nous pas totalement prêt à l'exposition et que l'on préfère tirer sur le messager que sur l'auteur du message.

Repost 0
Published by respolitica.over-blog.fr - dans Economie
commenter cet article